Poulet basquaise

Publié le par ptitminou

Toujours dans la perspective de cet anniversaire, il y avait l'acte II : que manger après l'entrée.
Le discours était le même de la part de Monsieur , ben je ne sais pas : GRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR
Une longue négociation a eu lieu pour arriver à un quelque chose qui au final ne me faisait pas plaisir à moi. Car je ne supporte ni l'ail ni les poivrons ce qui est quand même la grande base de cette recette.
Mais bon j'étais sure que cela plairait à tout le monde donc...

Afin d'éviter de me retrouver avec les ailes du poulet à sucer car j'allais etre la dernière à m'asseoir à table, que chacun serait servi voir aurait demandé une seconde part, j'ai opté pour des cuisses de poulet et non un poulet coupé.

Dans mon panier j'avais pour 15  personnes:
15 cuisses  
2 kg de tomates épluchées et coupées en morceaux 
1,5 de poivrons verts et rouges 
6 oignons émincés 
6 gousses d'ail pressées 
2 verre de vin blanc 
1 bouquet garni 
huile d'olive, sel, poudre de piment d'Espelette. 

Comment faire :

Faire chauffer quatre cuillères à soupe d'huile dans une cocotte.
Y faire dorer les oignons, l'ail, les piments taillés en lanières, laisser cuire 5 mn.
Ajouter les tomates, sel, poivre.
Couvrir et laisser mijoter 20 mn.
Faites revenir le poulet
Salez, poivrez
Faire dorer le poulet, ajouter les légumes
Couvrier, mettre le bouquet garni et le vin blanc
Faire cuire 35 minutes

 




 

Publié dans viande

Commenter cet article

mawygolote 17/02/2009 14:01

aaah le poulet basquaise!! justement hier j'ai décliné la recette pour utiliser des courgettes avec mais ça reste un de mes plats préférés!!!

Elodid 16/02/2009 21:34

Tiens ça fait un bail que je n'en ai pas mangé et pourtant j'adore, ça appelle le soleil en plus!

Rica 16/02/2009 09:59

Bonne idee que des cuisses.... ca a l air delicieux

ciorane la pauvresse 15/02/2009 21:47

Une bonne idée de ne prendre que des cuisses ! En plus, tous les morceaux cuisent donc à la même vitesse.

Cathy 14/02/2009 07:47

Finalement tu as quand même mis l'ail et les poivrons ! Sans eux, point de salut pour le poulet basquaise...